Charges électroniques

Puissance flexible pour toutes les applications




La nouvelle série EL 9000 B est très flexible. Les charges électroniques peuvent, en vertu du système modulaire, être combinées avec un appareil proposant une puissance de 14,400W ou avec un système de châssis jusqu'à 72kW. Les problèmes liés aux oscillations ou aux tensions d'entrée hautes fréquences sont surmontés.

Lorsque les charges électroniques sont utilisées pour divers tests d'alimentations, de batteries ou de piles à combustible, elles doivent être à usage multiple. EA Elektro-Automatik a constaté ce besoin et à développé une nouvelle série de charges électroniques qui possède plusieurs tensions, courants et étages de puissance pour diverses applications : la série EL 9000 B. Des puissances de 300W à 72kW, des tensions de 80V à 750V et des courants jusqu'à 5100A sont proposés.

Puissance personnalisable individuellement
Le système modulaire permet aux éléments de puissance 600W, 1200W et 2400W d'être combiné à souhait dans une seule unité avec une puissance pouvant atteindre 14400W. Pour atteindre des niveaux de puissance jusqu'à 72kW, un appareil maître et plusieurs appareils esclaves peuvent être intégrés comme une seule unité dans un châssis. Le système résultant apporte le même confort à l'utilisateur et les mêmes fonctionnalités qu'une unité individuelle.

Interfaces : intégrées et évolutives
Pour contrôler et surveiller les unités, celles-ci sont fournies avec une unité de communication qui propose un échange entre le HMI, l'unité de puissance et le monde extérieur. En standard, les unités sont fournies avec une interface analogique et un port USB situés en face arrière. Toutes les interfaces sont isolées galvaniquement. Un emplacement Plug & Play permet d'installer d'autres interfaces telles que Ethernet, Modbus, TCP, Profinet, Profibus, CANopen, CAN et RS232.

Traitement de signaux parallèles basé sur le FPGA
La régulation et les commandes numériques utilisées dans la série de charges électroniques EL 9000 B reposent sur un principe de convertisseur AN / NA de 16 Bits. Avec le traitement des signaux parallèle par le FPGA, le temps passé pour un signal - mesure, calcul et ajustement - est inférieur à 1µs. Ainsi, une largeur de bande de 1 MHz peut traiter le courant, la tension, la puissance et la résistance simultanément. Les tableaux de recherche attribués à l'utilisateur travaillent également avec une bande passante de 1MHz. Ainsi, les courbes complexes de caractéristiques de résistances non linéaires, telles que dans les chaînes de LED ou les correcteurs photovoltaïques, peuvent être simulées. Les valeurs de tableau peuvent être générées au format CSV ou texte et transférées vers les tableaux de recherche via USB.

Nouveau standard : EL avec fonctionnalités avancées
La fonction numérique basée sur le FPGA et le générateur de fonctions arbitraires sont des fonctionnalités importantes, qui permettent un profil de charge programmable librement en fonction du temps. D'où la génération possible de formes d'ondes diverses telles que des courbes sinusoïdales, triangulaires ou carrées. De plus, des fonctions de séquenceur, d'enregistreur et de système de gestion des batteries, dédiées à la sélection et à l'enregistrement de données sont disponibles. D'autres constates telles que des valeurs limites pour la tension, le courant, la puissance et la résistance, ainsi que des paramètres en fonction du temps sont configurables. Un écran tactile TFT haute définition permet une utilisation intuitive. Le menu est multilingue.

Limitation active, capacité réduite
EA a obtenu avec cette nouvelle série, l'élimination des pertes rencontrées habituellement avec les charges électroniques au niveau du contrôle des oscillations, du décalage de tension ou des tensions d'entrée hautes fréquences. La série EL 9000 B assure une stabilité élevée en utilisant une limitation électronique active du circuit d'entrée DC. Dans cette situation, la capacité du filtre d'entrée DC est minimisée et la source de courant est protégée. De plus, les charges sont isolées du circuit d'entrée au châssis, en passant par les commandes de fonctionnement, ainsi que les interfaces analogique et numériques. Cette double isolation sécurise une tension flottante autorisée de +/- 400V. Ainsi, tous les équipements connectés via les ports d'interfaces sont protégés contre les hautes tensions.

La gestion intelligente de la chaleur protège contre l'arrêt des tests
La protection thermique est un point très important. Si les composants internes à l'unité dépassent une certaine température, l'entrée est désactivée. La désactivation, plus le delta entre les températures sous et hors tension, aboutissent à une charge ne pouvant plus recevoir de puissance pour un temps donné. Cela aboutit souvent à des tests inachevés et interrompus. Pour éviter cela, les nouvelles charges EL 9000 B sont équipées d'une gestion intelligente de la chaleur.